Rock the Jungle
Fermez les yeux : imaginez plantes, fleurs, fruits, cris d’oiseaux, dans une atmosphère tropicale où croissent cocotiers et frangipaniers. Et si l’on vous disait que ce lieu était accessible en plein cœur de Paris, à quelques stations de métro ?

Arras, perroquets et toucans peuvent aller se rhabiller avec leurs plumes multicolores : vous aussi, vous avez ce qu’il faut pour une bonne prise de bec. Cette robe Off White asymétrique en soie bleue, ajourée de manches à jabots et d’épaules ouvertes, vous transforme en oiseau de paradis.
La robe a deux visages : portée seule, elle est romantique ; avec un jean Jbrand effet cuir légèrement évasé à parti du genou, elle devient immédiatement rock. On aime cette large ceinture en cuir Rédemption très 80’s et nouée serrée qui marque la silhouette et structure l’ensemble. Vous êtes prête à en découdre pour un concert en plein air… ou dans la canopée.
Avant, il y avait les gros pulls en laine qui grattaient, et que l’on portait sous ses manteaux avant de les rouler en boule. Et puis il y a eu la perfection. LE pull à la fois chaud, sexy, confortable, et qui laisse voir juste le minimum de peau pour qu’il soit complètement portable à peu près partout : à l’opéra, en boîte de nuit, chez votre belle-mère et, bien sûr, dans les serres d’Auteuil. Car il fait chaud là-dedans ! Cet épais pull N21 en laine et mohair, avec col en V et crop au niveau du nombril, est le parfait équilibre en chaleur et courant d’air, chauffage et clim. Porté avec cette délicieuse jupe fendue de bikeuse en cuir EachxOther, vous êtes prête pour l’Autoroute 66 (ou l’A14, ça marche aussi).
Comment définir le chic ? Ce moment de grâce si fugace, entre la maîtrise et l’audace ? Un instant, vous êtes sublime ; et cet instant est un juste moment de poésie, car insaisissable et parfait. La beauté est quelque chose d’assez simple : c’est une robe grise moulante en coton, d’une affolante sobriété. Un petit col rond. Des boutons dorés aux poignets et sur l’épaule gauche, comme un faux pull de marin.
Elle vous colle dans vos mouvements ; vous regarder frôle désormais l’indécence, car l’on devine vos moindres courbes à chacun de vos gestes. Assise, elle se retrousse en mille plis sur vos cuisses. Debout, elle tombe parfaitement sur votre corps. Pas besoin de bijoux ni de sac. Pas de chaussures extravagantes. Non, une seule robe et vous allez, agile et noble, fugitive beauté.
Nous vous recommandons