C’est une histoire d’amour : celle de Ben Taverniti, un styliste français ancien assistant de Jeremy Scott (Moschino), et de Joyce Bonelli, make up artist de Kim Kardashian.

Et c’est dans l’avion qui les transportait au mariage des West qu’ils tombent amoureux. Ils deviennent un couple à la ville et dans les fashion shows, et en 2015 naît UNRAVEL : un projet à l’image de leur heureux mélange, fait de couture et de glam, d’excentricités et d’envie de bousculer les codes.

Ainsi, UNRAVEL s’impose comme une marque de streetwear de luxe qui déconstruit et reconstruit des classiques dits intouchables. Par exemple, la veste en denim devient une écharpe nouée autour du cou, une jupe devient un corsage, ou plus surprenant, des shorts de boxe en satin viennent rehausser une robe du soir…
UNRAVEL s’intéresse aussi aux accumulations dans un savant jeu de mille feuilles qui laisse sortir un nuage de tulle ou une longue traîne de soie d’une veste en jean.

Cuissardes infinies en cuir verni, t-shirts troués, sweat oversize, bodys et leggings, liens de resserrage : partout, les références se mélangent et créent une mode street très couture, comme dans ces silhouettes où des lanières se baladent au gré des mouvements. Rock.