Londonien né en Georgie, David Koma a tout compris.

Ses silhouettes graphiques, inspirées par les courbes féminines, ont créé au fil des collections un élément graphique que l’on repère en un coup d’œil. Il crée sa marque immédiatement après ses études à la St Martins sous les ordres de la redoutable (feu) Louise Wilson. Hyperactif, il est aussi directeur artistique de Thierry Mugler.

David Koma est un perfectionniste : ses couleurs sont franches, noires, rouges, bleue, blanches, ses finitions parfaites tout en brillant de mille feux.

David Koma n’hésite pas à mélanger des matières techniques et nobles avec d’autres réservées au sportswear, cherche des lignes asymétriques pour exciter le regard, et crée des diagonales qui ouvrent et contournent le corps pour entraîner la matière comme une vague.

Mais David, comment fais-tu ?  « Je considère la mode comme un art », dira-t-il au cours d’un entretien chez Vogue en septembre 2017. Et en regardant ses collections, on veut bien le croire.